IMG_0400

  • Responsable de commission : Lionel Grandemange
  • Membres :
    • Hervé Brun
    • Michèle Giraud
    • Christelle Noumet
    • Jean-Claude Prévoté
    • Daniel Renaud

LES réalisations

Côté énergie, la production des panneaux photovoltaïques installés sur la toiture de l’école depuis 2014 dépasse les prévisions grâce, en 2016, à de très bonnes conditions de luminosité sur plusieurs mois.

Une balade thermographique organisée au mois de février 2016 avec un conseiller de l’ADIL a permis une présentation des différents dispositifs d’accompagnement technique et financier pour la rénovation énergétique de l’habitat.

Depuis le 1er janvier 2017, l’utilisation des produits phytosanitaires est interdite dans les espaces verts, voiries et forêts du domaine public. Anticipant cette évolution, la commune s’est engagée dans la charte Terre Saine et a obtenu un premier papillon récompensant les efforts de réduction entrepris.
La participation citoyenne volontaire a été requise pour maintenir un état d’entretien satisfaisant sans produits chimiques.
Charte à télécharger dans la rubrique Commission Embellissement/Cadre de vie

Semaine du développement durable

logo-ds-nature-environnement

Au mois de juin 2016, notre commune a participé à la semaine européenne du développement durable.

Dans le contexte de la réduction de l’usage des produits phytosanitaires, des animations sur le jardinage au naturel et une balade découverte de la flore spontanée du bourg et des murs ont constitué la trame du programme proposé.

Tout au long de la déambulation dans les rues, le public nombreux, près de 70 participants, a été conquis par les explications apportées par Lucie Lopes-Ferreira, botaniste à Deux-Sèvres Nature Environnement.

L’occasion de (re)découvrir ces plantes qui nous entourent et nous semblent parfois si banales qu’on n’y prête plus attention. Comme la linaire cymbalaire, ou ruine de Rome, qui se développe sur les murs (plante rupestre) et dont la corolle violacée marquée par deux taches jaunes à sa gorge voit son pédoncule se tourner vers le mur lorsque la fleur a été fécondée afin de déposer le fruit dans une fissure du mur où les graines pourront germer.

Un îlot non tondu derrière la mairie a permis de révéler deux plantes de la famille des orchidées, l’orchis pyramidal et une variété blanche de l’ophrys abeille. Un atout supplémentaire de la gestion différenciée qui permet de mettre en lumière la richesse botanique de certains de nos espaces publics ou de nos pelouses.

Les plantes sauvages de Saint-Gelais